Laurence Crayssac (1926-2004)

Chemin de traverse entre Formation des adultes en Entreprise et Education Populaire

, par Peuple et Culture

Dans le cadre de la journée d’étude « Education populaire et formation des adultes au féminin (XIX-XX ème siècle : trajectoires biographiques », Christiane Etévé et Paul Fayolle ont présenté un exposé sur Laurence Crayssac.

La retranscription de l’exposé oral se trouve ici

Pourquoi ce portrait de Laurence Crayssac ?

En 2020, Françoise Laot, Groupe d’études sur l’histoire de l’éducation des adultes (Gehfa) nous interroge : « A qui penseriez- vous pour un hommage aux pionnières de l’éducation des adultes, à l’occasion d’une demi journée d’étude coorganisé par l’ l’Association transdisciplinaire pour les recherches historiques sur l’éducation (ATRHE) et le Gehfa ?

La réponse est vite venue : à Laurence Crayssac .

Formée à l’EM par Jacques Barbichon dans les années 1960, elle a accompagné PEC depuis cette période jusque dans les années 2000 et de nombreux formateurs en expression écrite et orale et en conduite de réunion, lui doivent beaucoup
Elle a développé dans plusieurs régions de PEC des stages de lecture rapide d’abord, puis d’expression écrite et orale. Elle a aussi animé le groupe des « Ouvriers de l‘EM », réuni de 1997 à 2000 et dont la réflexion a abouti au livre : « Penser avec l’Entrainement mental, agir dans la complexité » PEC, Chronique sociale, 2003.

Son itinéraire est original car elle a promu, à l’intérieur du monde industriel, la formation permanente des adultes à partir des valeurs et de méthodes de l’Education populaire. Que le lieu du travail soit porteur d’éducation et de culture était une idée neuve dans les années 60. Que ce soit une femme qui porte et incarne cette idée dans un milieu encore très masculin comme l’Ecole des Ponts et chaussées, a inspiré plus d‘une femme ensuite.

Comment reconstituer ce portrait ?

Pour parvenir à retracer ce portrait, nous avons dû constituer nos sources tant les textes sur et de Laurence étaient rares. De nombreux témoins ont été interrogés, à Pec et ailleurs. La famille a généreusement coopéré et mis à notre disposition les cartons de documents conservés. Cette mémoire, à la fois objective et subjective a été aussi confrontée au travail des historiens et à la consultation des archives.

Dans cette recherche de traces, deux questions nous accompagnaient et nous mobilisaient :

  • Quand et comment Laurence avait-elle rencontré Pec ?
  • Comment a-t-elle pu avoir la même posture pédagogique dans un organisme soumis à une exigence de rentabilité comme la Cegos et dans ses interventions à Peuple et culture ?

Si vous avez connu Laurence Crayssac et si vous souhaitez rapporter d’elle les souvenirs et les circonstances dans lesquels vous l’avez rencontrée, vous pouvez nous contacter. Votre contribution enrichira l’écriture d’autres articles à venir.

Les paroles retranscrites ici sont celles qui furent produites en hommage à Laurence Crayssac le 30 janvier 2021 lors de la demi-journée d’étude sur : Education Populaire et formation des adultes au féminin (XIXe-XXe siécles : trajectoires biographiques telles que l’a permise l’intervention en visioconférence de 15 minutes.

Christiane Etévé (CA du Gehfa) et Paul Fayolle (ancien président de Pec, membre du CA du Gehfa) militants de Pec depuis les années 1970